La digitalisation des veterinaires est deja la

par Jan 3, 2022Economie

Depuis plusieurs années maintenant, on commence à prendre l’habitude de voir les professionnels de santé se digitaliser, bien que la santé était un secteur relativement en retard sur sa digitalisation, une accélération concrète est survenue avec la pandémie de COVID.

L’évolution du digital dans la santé

Le digital a commencé avec des sites internet simples, d’informations et de présentation pour les professionnels de santé. Puis, petit à petit ils ont communiqué sur les réseaux sociaux. Les prises de rendez-vous ont également migré vers le digital et ce fut une petite révolution pour les professionnels de santé de pouvoir gérer leur planning en ligne. Surtout pour les patients qui découvraient ces services. L’évolution s’est poursuivi avec des services comme le Click&Collect pour les pharmacies afin de récupérer facilement médicaments et produits de santé. La dernière évolution en date met la vidéo au cœur de la digitalisation avec ce que l’on appelle la téléconsultation. Elle est possible avec des médecins, généralistes ou spécialistes, mais aussi avec des vétérinaires ! En effet, vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec un vétérinaire.

La sécurité des données au cœur de la digitalisation dans la santé

Évidemment, les professionnels de la santé ne pouvaient pas se digitaliser comme n’importe quel autre secteur d’activité. Il était nécessaire de prendre de grandes précautions en termes de sécurité, car on parle là de données de santé. C’est pourquoi, de nombreuses protections techniques sont mises en place dès lors qu’un professionnel de santé comme un médecin, un vétérinaire ou un pharmacien veut se digitaliser.

Avancer en même temps que ses patients

L’enjeu pour les professionnels de santé dont les vétérinaires font partis, c’est d’avancer dans la digitalisation en même temps que les patients. Non, on ne parle pas ici de nos amis les bêtes qui ne sont pas (encore) de fervents utilisateurs d’écrans tactiles… Néanmoins, les maîtres (ceux qui règlent la consultation et c’est bien ça le plus important) eux sont de plus en plus digitalisés. Qu’importe l’âge ou la catégorie socioprofessionnelle d’un propriétaire d’animal, il est fort à parier que ce dernier utilise quotidiennement des écrans pour commander en ligne, réserver des rendez-vous ou chercher des informations. Il est donc tout à fait naturel et attendu que le vétérinaire s’adapte au mode de vie de ses patients.

Plus de consultations pour les vétérinaires

En proposant de la téléconsultation, les vétérinaires, à l’image des autres professionnels de santé, s’offrent des opportunités de multiplier leurs consultations. En effet, pour un suivi de comportement par exemple, ou suite à une intervention pour vérifier la bonne remise en ferme d’un animal, les propriétaires n’auraient peut-être pas l’envie ou le réflexe de faire la route vers leur vétérinaire. En leur proposant de la téléconsultation, il est possible de lever le frein de la distance et du trajet. Ainsi, les animaux sont mieux suivis ce qui est très positif pour leur santé et les vétérinaires peuvent faire plus de consultations, rentabilisant encore plus leurs journées et proposant dans le même temps un service innovant aux patients.