5 bonnes pratiques pour la gestion de vos ressources humaines

par Fév 10, 2022Business, Gestion

Le facteur humain est, pour une entreprise, probablement la ressource la plus précieuse qui soit. Pour autant, gérer les ressources humaines n’est pas une tâche aisée. De nombreuses problématiques et de nombreux aléas entrent en ligne de compte dans cette gestion quotidienne. Découvrons ensemble quelques bonnes pratiques en la matière.

Disposer des outils adéquats

Gérer une entreprise, et a fortiori une masse salariale, requiert nécessairement plusieurs outils spécifiques. Tout comme vous utiliserez un CRM pour gérer vos clients et prospects, opter pour un logiciel RH sera indispensable pour la gestion de votre personnel. Celui-ci permettra de centraliser les (nombreuses) données inhérentes à vos collaborateurs, mais aussi transmettre les informations au bon moment et au bon interlocuteur.
En tant que responsable des ressources humaines ou dirigeant de l’entreprise, vous accéderez en quelques clics à l’ensemble des éléments nécessaires concernant les membres de vos différents services : date d’entrée dans l’entreprise, type de contrat, rémunération, formations suivies, absences et congés etc.

Selon la solution choisie et les accès accordés, votre personnel pourra lui-même accéder à son espace pour récupérer ou partager certains documents par exemple. Un moyen de rendre ses collaborateurs plus autonomes, ce qui nous amène à notre second point.

Impliquer activement ses salariés

L’une des clés pour s‘épanouir dans son entreprise est de s’y sentir utile et d’y être considéré aussi bien professionnellement qu’humainement parlant. En développant un sentiment d’appartenance à l’entreprise, les collaborateurs gagneront en motivation et auront confiance en leur employeur. Ils seront également plus enclins à participer activement… à condition de faire, de votre côté, le nécessaire pour les impliquer !

Montrez-vous à l’écoute de vos salariés via des points réguliers ou la possibilité d’exprimer son ressenti (de manière anonyme ou non). Organisez des sessions comme des ateliers ou des séminaires invitant chaque salarié à apporter sa pierre à l’édifice et partager son avis ainsi que ses idées. En plus de renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise, vous stimulerez chez vos équipes la prise d’initiatives, ouvrirez le dialogue et pourrez trouver de nouvelles pistes intéressantes pour faire évoluer votre société.

Faire preuve d’anticipation

Pour pouvoir croître, une entreprise doit se tourner à la fois vers le présent et l’avenir. Une anticipation nécessaire sur de nombreux plans, y compris pour les ressources humaines. En organisant l’activité suffisamment à l’avance, vous serez en mesure d’éviter de surcharger vos salariés et mieux pouvoir faire face à un imprévu (ex : arrêt maladie).
Anticiper les besoins de votre entreprise vous permettra par exemple de recruter un nouveau collaborateur au bon moment. Vous pourrez aussi planifier des sessions de formation suffisamment à l’avance pour permettre à vos salariés d’être déjà opérationnels pour, par exemple, le déploiement d’un nouvel outil dans votre structure.

Proposer des perspectives d’évolution

Le fait de proposer des formations est un excellent moyen de faire évoluer les compétences et savoirs de vos équipes. Au fur et à mesure des années, vos salariés vont gagner en expérience, mais aussi en connaissance de l’entreprise et très certainement en autonomie.
En leur offrant des perspectives d’évolution, vous contribuez non seulement à fidéliser les talents, mais aussi à rendre votre entreprise plus performante et plus compétitive face aux mutations du marché.
Ces perspectives d’évolution seront également très motivantes pour les collaborateurs et renforceront la confiance et leur envie de travailler dans votre entreprise.

Être attentif aux conditions de travail

Ce dernier point rejoint en vérité les quatre autres précédemment abordés. Si l’intérêt des tâches confiées et la raison même du travail sont essentiels pour tout collaborateur, le climat général en entreprise est lui aussi primordial.
Assurez-vous de pouvoir proposer un espace détente et des moments privilégiés sortant un peu du strict cadre professionnel. Pourquoi ne pas organiser périodiquement des petits-déjeuners d’entreprise, voire des activités externes ? 

Le mode de management est aussi à adapter au fur et à mesure de l’évolution de votre entreprise. Vous ne gérerez pas une équipe de 5 collaborateurs de la même manière qu’une équipe de 20 par exemple.

Les éléments des postes de travail sont eux aussi à évaluer régulièrement en se posant plusieurs questions. L’éclairage y est-il suffisant et adapté ? Les équipements (ex : ordinateurs) répondent-ils aux besoins des équipes ? Les postes de travail sont-ils agréables (ex : décorations) et suffisamment ergonomiques ?

De quoi mon personnel pourrait-il avoir besoin pour se sentir encore mieux au quotidien ? Autant de questions auxquelles vous pourrez répondre en vous adressant aux personnes directement concernées.